Découverte-mag n°14

Notre dernier magazine imprimé à consulter ou télécharger !

Parlons chat !

2 chats blancs qui forment un cœur avec leur corps
©turcdevan.jimdofree.com

Ces deux chats (de race Turc du Lac de Van) se pressent l’un contre l’autre. Moi, Aladin le malin, je vous dis que c’est le signe d’une interaction sociale positive. Les yeux presque fermés et les oreilles en avant des deux chats sont en parfaite harmonie. N’avez-vous pas remarqué que l’ensemble de mes congénères forme un véritable cœur ? Ils ont sûrement entendu parler de la Saint-Valentin !

Ne vous disais-je pas tout au long de ces dernières années que nous étions beaucoup plus expressifs que vous ne le pensiez ? Ou encore que nous interagissions entre nous autres chats et surtout aussi avec vous ? Et voilà qu’une étude scientifique[1] effectuée à notre sujet, il y a quelques mois en Californie, nous apprend que nous aurions 276 expressions faciales.

Les scientifiques estimaient qu’il y a un « intérêt croissant » pour la manière de déchiffrer nos émotions… comme si vous ne le saviez pas depuis longtemps ! C’est bien joli tout ça, mais cela fait un bail que je vous répète que pour mieux nous apprécier, il faut voir et comprendre nos expressions. Vous savez bien qu’outre nos miaulements, nous nous exprimons par une communication non verbale. Ce sont des postures, des attitudes et des gestes. Regardez la planche qui figure dans cet article

Vous en saurez davantage et vous reconnaîtrez aussi tout de suite les postures que votre minet tente de vous communiquer.

un chat marche dans la forêt

Regardez : là, c’est moi, Aladin le malin, droit dans mes pa-pattes. Les oreilles en avant et la queue bien en haut. Je suis content et satisfait de mon existence. Les moustaches sont étonnamment révélatrices prétendent les scientifiques de l’étude sur nous. « Les chats satisfaits ou heureux pointent presque toujours leurs moustaches vers l’avant. » Ben alors, regardez mes vibrisses. Ne pointent-elles pas vers l’avant ?

un petit chat de race Turc du Lac de Van
©turcdevan.jimdofree.com

Ce chaton, lui aussi, est satisfait de son existence. Mais à son jeune âge, ce Turc du Lac de Van est curieux de tout. Regardez donc ses oreilles en avant et la position de sa queue…  

Cette découverte scientifique que nous présenterions 276 expressions faciales distinctes a une chose de bonne pourtant. Elle met naturellement à mal la croyance populaire selon laquelle nous autres serions distants et ne s’intéresserions pas à vous les humains. Une preuve donc que cette fable populaire est fausse !

La plupart des recherches actuelles sur nous se sont concentrées sur les signaux faciaux provoqués par l’excitation émotionnelle ou les interactions entre vous les humains et nous les chats. Songez que, nous aussi, avons des structures sociales flexibles impliquant souvent des interactions intraspécifiques. Vos scientifiques comprennent mieux comment la domestication que vous nous avez fait subir a façonné notre communication. Bon, je ne vais pas vous bassiner avec toutes ces données scientifiques. J’aimerais juste vous rappeler que vous aussi avez une zone cérébrale associative dans laquelle l’émotion et l’action sont intégrées et reliées à vos centres cérébraux de décision. Si, par exemple, vous êtes très en colère, cela peut vous faire brandir le poing. Or, le simple fait de brandir le poing ne peut-il par vous rendre agressif ? Ma question n’est pas dénuée de sens, puisque moi aussi, il m’arrive de lever la patte d’impatience face à ma maman Oona ou à mon humain.  

Ben lui, il fait comme moi. Sauf qu’il est encore tout petiot, alors que je suis plus costaud que ma maman. Mais le principe est le même d’où cette expression. Considérez aussi son regard.

2 chats de race Turc du Lac de Van

2 chats de la race Turc du Lac de Van dans une caisse en bois

Les yeux fermés et les oreilles en avant de la maman indiquent qu’elle est amicale et à l’aise. Quant à son petit, il baille, même s’il montre les dents. Mais c’est une autre histoire que je vous raconterai une autre fois.

Un chat noir et roux qui siffle et montre les dents
@Aleksandr Nadyojin

Un chat qui siffle et montre les dents fait preuve d’un comportement agressif. Rien à voir avec le minou blanc ci-dessus à côté de sa maman.  Regardez aussi la position de sa queue. Cette étude note également que les chats n’ont pas besoin d’un contact visuel pour faire connaître leurs intentions. La posture de leur corps face à leur écuelle envoie un signal indiquant que « hé, cette bouffe est à moi », sans qu’il leur soit nécessaire d’avoir recours à des expressions faciales. Je rajoute qu’il m’arrive de manger à l’écuelle d’OXO, mon pote le chien, en même temps que lui et sans autre signe que ça.

De plus, le fait que votre chat se lèche les lèvres peut suggérer qu’il attend une friandise. Mais qu’en est-il lorsque ce mouvement est associé à des pupilles rétrécies et à des oreilles aplaties ? Il s’agit évidemment d’un signe inamical. A vous de savoir pourquoi !


[1] Parue dans la revue Science Direct.

Partagez cet article !
Total
0
Shares
Laisser un commentaire
Précédent
Jalia, six ans, voit pour la première fois de sa vie  💞
Petite fille africaine en famille

Jalia, six ans, voit pour la première fois de sa vie  💞

Jalia, cinq ans, est née avec une cataracte congénitale

Suivant
La beauté d’Hélène , épisode 3
Une belle femme demande de garder le secret

La beauté d’Hélène , épisode 3

Lubie d’artiste?

Vous pourriez aimer aussi :