Découverte-mag n°14

Notre dernier magazine imprimé à consulter ou télécharger !

N’en avez-vous pas marre de souffrir ? 

Une ville connectée

Depuis plus d’une année, notre grand spécialiste vous propose de mieux appréhender les différents types de pollutions électromagnétiques qui nous entourent. Il a prouvé maintes fois la véracité de ses propos. Aussi, ses prestations de services auprès des particuliers et des entrepreneurs tant en France qu’en Suisse, ont déjà aidé une kyrielle de personnes. Aujourd’hui, ses explications relèvent de la biologie quantique qu’il vous expose cependant en toute simplicité. Une révélation ! La rédaction 

Il est un fait vérifié et avéré depuis longtemps : tout est constitué d’énergie. 

Regardez :

Mais évidemment, tout est aussi question de vibrations. Les vibrations sont partout dans la nature. 

Elles font vibrer l’air et l’eau. Elles nous permettent d’entendre et de sentir les sons, les rythmes et les échos.

Schéma d'ondes sonores noir et bleu

Les molécules, les tissus organiques, les organes, les virus [1], les bactéries, les parasites, les champignons peuvent vibrer. Le champignon est d’ailleurs le vrai roi de la nature [2].Les atomes peuvent vibrer lorsqu’ils sont soumis à des forces externes, comme la chaleur, la lumière ou le champ électromagnétique.

Les vibrations des atomes sont à l’origine de nombreux phénomènes physiques, comme la température, le son, la couleur ou la spectroscopie [3]. Est-ce si mystérieux que les médicaments et même les émotions soient également une question de vibrations ? Je vous dirai que l’absence d’explication d’un phénomène ne signifie forcément qu’il soit mystérieux ! 

Il s’agit de bien comprendre 

Oui, le corps humain ou animal s’autorégule. C’est une évidence pour moi qui ai un doctorat de pharmacie. La nature est très bien faîte et elle a fait le nécessaire pour que tout se passe bien. Seulement voilà, les hommes existent sur terre depuis environ six millions d’années, mais la forme moderne de l’homme, Homo sapiens, n’a évolué qu’il y a environ 200 000 ans. La civilisation telle que nous la connaissons n’a que 6 000 ans environ, nous dit on bien sûr et encore, l’industrialisation n’a commencé sérieusement que dans les années 1800. C’est comme si Dame Nature n’avait pas complètement suivi. En effet, nos corps humains sont polarisés. Ils sont électriques, donc électromagnétiques. Par voie de conséquence, ce corps humain est perturbable. Et ceci tant au niveau 

  • physique 
  • psychique
  • émotionnel  

Dans les éléments qui le perturbent, nous retrouvons bien sûr les champs électromagnétiques technologiquement induits. Là, une fois encore, nous parlons de téléphones cellulaires, lignes à haute tension, wifi, bluetooth, 5G, etc. dont je vous ai exposé les risques dans mes nombreux articles et spécialement dans le dossier

Les déséquilibres énergétiques engendrent la maladie 

Par conséquent, il apparaît donc aussi logique (raisonnable) que biologique 4 de rétablir la santé en rééquilibrant ses énergies… 

Ceci pourrait sembler une base de connaissance grossière. Mais si vous y songez justement raisonnablement, cette affirmation devrait vous parler ! 

Depuis que votre magazine Découverte magazine, le magazine qui ouvre les yeux et l’esprit, me donne la parole pour exposer des vérités à ses lecteurs, je vous confie beaucoup à propos de ces impacts biologiques, voire organiques. Qui sont toutes les conséquences de ces champs électromagnétiques induits technologiquement ? Il n’y avait pas cela il y a 200’000 ans ! 

La grande question 

Pourquoi donc notre corps n’arrive-t-il pas à réguler de lui-même ces déséquilibres énergétiques ? Encore un mystère qui n’en est pas un ? Non, c’est beaucoup plus simple, mais relève tout de même de la physique quantique. Nos corps – que nous possédons en tant qu’humains et animaux – se retrouvent contraints et piégés par un tout autre système vibratoire. Et celui-là, est justement celui qui interfère. Les êtres humains, les animaux, les végétaux, les minéraux, communiquent entre eux grâce à un système d’ondes vortexées, longitudinales, biocompatibles…En bref, une onde vortexée est une onde qui se propage dans un milieu fluide en formant des tourbillons autour d’un axe. Et vous en connaissez… il s’agit des ondes sonores ! Eh oui 

Les ondes électromagnétiques classiques, technologiques, sont, elles, de type sinusoïdales, transverses, mais surtout non compatibles avec le vivant. En effet, une fois émises, elles produisent un champ de fuite électromagnétique très délétère pour le vivant…les plateaux d’ingéniérie parlent de champs de fuite, de champs de torsion… 

Voulez-vous une fois de plus un petit exemple ? 

Vous savez qu’un téléphone cellulaire – même non utilisé –communique et recherche en permanence les antennes-relais les plus proches qui soient, afin d’être localisée et de pouvoir répondre instantanément. Or, nombre de personnes qui mettent leur téléphone cellulaire dans leur poche, soit dans la poche revolver, soit dans leur poche proche des intestins, et des parties génitales….Vous savez pourtant que plus des trois quarts de nos cellules immunitaires se trouvent dans l’intestin. Et vous vous étonnez encore qu’au bout des mois et années, le nombre d’ostéosarcomes et de pathologies intestinales explosent ? Bien sûr d’autres causent l’expliquent ou pas, mais les causes en fait s’additionnent quand on considère la santé environnementale d’un point de vue global… 

Réfléchissez un instant et vous verrez que tout s’explique ! Mais il y a encore un autre phénomène. 

Ce type d’ondes-là n’est absolument pas capable de transporter de l’information au-delà de l’énergie qu’elle transporte. Comparées aux ondes vortexées, voilà un système un tantinet simplet en vérité, même s’il nous rend pourtant bien des services dans notre vie quotidienne. 

Les ondes vortexées sont beaucoup plus performantes 

Alors que les ondes vortexées longitudinales biocompatibles sont beaucoup plus encore, car à l’origine, un décalage de phase leur permet de transporter des informations autres et au-delà de ce qu’énergétiquement elles transportent. Les ondes vortexées biocompatibles sont des ondes électromagnétiques qui ont la particularité de former des tourbillons autour d’un axe et de ne pas avoir d’effets néfastes sur le vivant, puisque c’est le mode de communication du vivant. Elles sont utilisées dans certains domaines de la recherche médicale, comme la thérapie génique, la stimulation neuronale ou la détection de tumeurs. 

De l'eau qui s'enroule sur un axe

Le champ des possibles s’ouvre donc et ne paraît pas avoir de limites ! Car se servir des ondes vortexées pour effacer les conséquences délétères des ondes électromagnétiques classiques de type sinusoïdales devient alors véritablement révolutionnaire! Et renvoie au siècle dernier les technologies de barrage et de mises à la terre, même si ces dernières peuvent rendre encore des services. Il faut vivre avec son temps ! 

A suivre. ..


weprotect-coordonnees

Philippe MARGOUX MENNERET 


web: www.weprotect-health.com
email: contact@weprotect-health.com

Tél. pour la Suisse:  +41 (0)78 259 15 05

Tél. pour la France:  +33 (0)2 55 89 02  04


[1] Le magazine La Recherche – le magazine de référence scientifique no 576 janvier-mars 2024 a consacré tout son numéro aux virus. 

[2] Epsiloon, le nouveau magazine d’actualité scientifique vous en dira davantage dans son hors-série #9 

[3] Voir aussi Quand lumière et atomes partagent une même vibration – EPFL 

[4] Le préfixe “bio-” vient du grec bios, signifiant “vie”, et s’utilise pour former des mots relatifs au vivant, comme biologie, biodiversité, biogaz, etc. Le mot “logique” vient du latin logicus, qui signifie “raisonnable”, emprunté au grec λογικός (logikós), Le mot “bio-logique” peut donc signifier “qui concerne la raison du vivant” ou “qui est conforme à la vie” 

Partagez cet article !
Total
0
Shares
Laisser un commentaire
Précédent
La beauté d’Hélène, épisode 4 – Fin
Belle jeune femme triste ou préoccupée

La beauté d’Hélène, épisode 4 – Fin

Ne lui faites pas de peine

Suivant
Les plantes du printemps : le pissenlit 
Pissenlit en macro

Les plantes du printemps : le pissenlit 

Sonia Martin nous révèle que cette plante est un fabuleux cadeau de la nature

Vous pourriez aimer aussi :