Découverte-mag n°14

Notre dernier magazine imprimé à consulter ou télécharger !

L’incroyable mystère d’un nombre magique

Signification spirtuelle du chiffre 153
Signification spirtuelle du chiffre 153

André Mermoud, le professeur au grand cœur, a vécu une expérience tout à fait exceptionnelle lors d’une de ses nombreuses missions humanitaires en Afrique. Une fois n’étant pas coutume, il nous livre une expérience captivante qu’il a vécu comme une synchronicité jungienne. Découvrez, vous-aussi, cette symbolique qui fascine le monde depuis des millénaires. La rédaction  

En règle générale, un médecin n’a pas besoin de suivre un cours de mathématiques spécifiques au cours de sa formation médicale. Néanmoins, une base solide en mathématiques est essentielle pour comprendre et interpréter les données cliniques. Ayant également fait de la recherche médicale dans mes jeunes années, de bonnes connaissances de base des mathématiques s’avérèrent utiles. Il en est allé de même lorsque je me suis consacré à la chirurgie. Ainsi, la compréhension des statistiques, des pourcentages et des probabilités est essentielle pour évaluer l’efficacité des traitements. Ou d’interpréter les résultats des tests. De nos jours, le chirurgien que je suis doit aussi être capable de s’adapter aux constantes modifications de la connaissance non seulement médicale, mais aussi scientifique. Mon expérience de vie, vécue auprès de si nombreux modes de vie (ou « écosystèmes ») différents, qu’ils soient occidentaux, africains ou indiens, m’a enseigné qu’il s’agit presque toujours de maintenir un équilibre subtil entre la sagesse et l’audace. D’ailleurs, sans audace aurais-je été capable d’inventer de nouvelles méthodes ophtalmiques pour affronter les affres du glaucome sous toutes ses formes ?  

153   

Pourquoi 153 ? Pourquoi pas 152 ou 154, voire 145 ? Je ne saurais vous le dire. Je vous renvoie simplement à cette image de toute mon équipe au Cameroun…  et à l’article explicatif qui a été publié récemment

Le célèbre psychiatre suisse Carl Gustav Jung a créé un nouveau mot : la synchronicité. Pour faire court, la synchronicité jungienne, c’est par exemple penser très fort à quelqu’un à l’instant même où votre smartphone sonne et que précisément c’est cette personne qui vous appelle.     

Eh bien, ce soir-là, lorsque toute mon équipe et moi-même étions extrêmement fatigués, c’est ce record du monde-là – 153 opérations ophtalmologiques que nous avions réalisées. Pas une de moins, pas une de plus. Mais pas un instant alors que je dirigeais les opérations pendant 4 jours, le chiffre de 153 n’avait été désigné comme devant être atteint absolument. Aucun de nous autres n’avait pensé à un symbolisme quelconque. Je bouge beaucoup. Entre les différents pays du continent africain et les divers Etats en Inde, je ne peux vraiment pas être au courant de tous les différents symboles. En effet, chaque culture a sa spiritualité qui peut d’ailleurs changer 500 km plus loin. Chaque époque aussi attribue des significations spécifiques aux symboles et emblèmes. Et comme ces symboles sont chargés d’histoire et de mystère, de tout temps, il m’a été impossible de les connaître ou simplement de les retenir.   

Pourtant, quelques jours plus tard, j’eus une révélation. « C’est assez extraordinaire, mon cher André », me dit un proche ami, « sais-tu que ce nombre 153 a une signification spirituelle et symbolique ? C’est dans l’évangile selon Jean1 , probablement écrit au cours du premier siècle de notre ère que l’on trouve ce chiffre exceptionnel.  

Tu le trouveras au chapitre 21, chiffre 11 :  

11 : Simon-Pierre remonta et tira jusqu’à terre le filet plein de gros poissons : il y en avait cent cinquante-trois. Et, malgré cette quantité, le filet ne s’était pas déchiré.2 

Voici l’image que cet ami a fait faire par l’intelligence artificielle. Il la trouvait du reste très kitch (j’avoue que moi aussi je la trouve très puérile).  

Illustration des poissons de l'évangile

« Au fond, on peut être aussi rassuré », me dit mon ami. « J’ai donné plusieurs fois divers paramètres à l’intelligence artificielle en précisant que ce n’était pas Jésus qui lançait le ou les filets, mais les apôtres ». Jamais il n’obtint vraiment satisfaction et plus jamais la toute première image qui est aussi façonnée avec l’IA. Comme je suis un médecin qui se doit aussi dans sa profession d’appliquer une certaine logique, je me demande aussi pourquoi donc Jean fut le seul à révéler cet événement vieux de plus de 2000 ans ? Pourquoi les autres apôtres dans leurs propres évangiles n’ont-ils pas évoqué ce qui parut en ces temps immémoriaux être un miracle ? Ma foi, je n’en sais bigrement rien. Et qu’est-ce qu’un miracle aujourd’hui ? Certains spécialistes prétendent que selon Saint Jérôme, les naturalistes anciens distinguaient 153 espèces de poissons. Ainsi, le filet des apôtres rassemblerait toutes les espèces des familles de la Terre dans une seule église. Dans ce cas-là 153 serait une métaphore.  

Chez Jean, le nombre 17 est un symbole ou un signe. Il utilise dans son évangile pour inciter le lecteur à ne pas s’arrêter au sens simple, car il nous invite toujours à dépasser le « sens immédiat du texte » pour « saisir un sens caché ou codé». Seulement voilà, si vous additionnez tous les chiffres de 1 à 17, cela vous donne : 1+2+3+4+5+6+7+8+9+10+11+12+13+14+15+16+17=153

Bizarre quand même, non ?  

Je ne suis pas non plus spécialiste en arts ésotériques, mais je sais qu’il y a eu de nombreuses explications du chiffre 153. Tout comme en numérologie. Je me suis laissé dire que si l’on additionne les chiffres 1 + 5 + 3, soit 9, ce chiffre est un autre symbole encore. D’aucuns vous disent alors que le symbolisme du chiffre 9 représente l’amour universel, les lois spirituelles universelles, l’éveil spirituel, le service à l’humanité. 

Alors si au Cameroun, nous avons battu un record du monde de médecine des yeux, on ne peut pas véritablement parler de miracle comme le filet contenant 153 poissons. Ce sont au fond les extraordinaires avancées de l’ophtalmologie qui constituent le vrai miracle, mais pas seulement. La comparaison entre ces deux différents événements serait une autre métaphore de l’amour. Car en accomplissant une mission humanitaire – rendre la vue à des centaines de personnes, petites ou grandes, nécessiteuses ou moins pauvres –n’est-ce pas aussi un acte d’amour ? Regardez encore une fois la photo par laquelle toute notre équipe médicale est fière d’avoir pu faire un acte d’amour et d’empathie. Quoi qu’il en soit, ne trouvez-vous pas qu’en ces temps de brassages et d’hostilités, le fait qu’il y ait encore des métaphores d’amour exceptionnel et de don de soi-même soit une espèce de miracle ?  


1 : Introduction à l’Evangile selon Jean

2 : Jean 21.11 : les 153 gros poissons – Bibliorama

Partagez cet article !
Total
0
Shares
Laisser un commentaire
Précédent
Le mystérieux tableau – épisode 3 
Un grenier rempli de vieux tableaux énigmatiques

Le mystérieux tableau – épisode 3 

Cette œuvre a fait couler beaucoup d’encre et reste un mystère

Suivant
Le petit félin savant
Un chat dans un laboratoire scientifique

Le petit félin savant

L’un des premiers chercheurs sur notre intelligence, à nous les chats, fut le

Vous pourriez aimer aussi :