Découverte-mag n°14

Notre dernier magazine imprimé à consulter ou télécharger !

Plaisirs maritimes

maritimes-orbtal-media-gouvernail-bateau
@Orbtal Media

« La mer enchante l’univers. Il est temps de la découvrir autrement et de manière plus authentique encore. A bord de paquebots naît une communauté de destin, car plaisirs et émotions en mer se partagent. Un voyage n’est-il pas d’abord une croisière d’amitiés vers les hommes et les autres cultures ? Et si ce doit être un voyage de rêve et surtout authentique que nous aurons plaisir à vivre avec les autres pourquoi ne pas le partager en langue française qui est la nôtre ? Voilà pourquoi les croisières brèves ou au long cours intégralement francophones et surtout au départ de France, comme en propose la compagnie maritime CFC avec son paquebot Renaissance, ne peut que nous enchanter ! ». Voilà ce que nous a confié notre éditeur. Croyons-le, car après tout, n’a-t-il pas accompli plus de 220 croisières sur des paquebots à bord desquels le français était soit complètement ignoré ou tout juste toléré ? Nous lui avons donc demandé de nous en raconter bien davantage au fil de ces prochains mois. La rédaction.

 Depuis mon plus tendre âge, j’ai aimé les bateaux. Allez savoir pourquoi. Est-ce parce que je suis né au bord d’un grand lac ? Je ne saurai vous le dire. Plus tard, après mes études, je me suis créé mon propre abécédaire au sujet des voyages en mer. Argentine, Bornéo, Cap-Vert ; Alaska, Brésil, Chili ; Archipels, golfe du Bengale, Cap Horn ou encore pour les espècesquiremplissent ces espaces infinis : Albatros, Baleines, Crabes…

mael-balland-terrasse-mer

Oui, j’aime la mer dans toute sa diversité. D’ailleurs, en français, mer se retrouve dans le verbe « aimer ». Et plus je vieillis, plus j’aime les gens… et donc la mer ! Autrefois, j’aimais tous les paquebots, peu importe leur taille. Aujourd’hui, ma passion est dédiée plutôt aux petites unités, tel le Renaissance, que j’appelle à ma manière, les authentiques, les paquebots de charme offrant une capacité de 650 cabines. Je sais pertinemment que les cabines d’un paquebot sont un produit de consommation et qu’un bon marketing est, là aussi, nécessaire.  Mais si nous voulons être authentique comme nous le sommes aussi bien dans notre magazine Découverte que dans www.authentique-evasion.com, nous avons la franchise de dire que l’épithète « à taille humaine » n’est pas le meilleur choix d’expression. Où peut-être est-ce la solution un peu simpliste de vendeuses de croisières qui n’ont jamais été sur un paquebot ?  

Comme entrée en matière pour la mer, je vous propose l’une des plus célèbres chansons de Charles Trenet, composée en 1946, et langoureusement interprétée par Dalida.

Entre ciel et mer…

karim-manjra-goeland-dos-zoom

…il y a l’enchantement des oiseaux argentés des mers ­– goélands, mouettes et sternes – qui survolent les espaces quasi infinis de l’océan.

Dans les coulisses du vent, ces petites merveilles volantes exécutent un ballet parfait.

Sous d’autres latitudes, les pélicans vous étonneront en volant si près de votre paquebot de croisières et surtout frôlant les vagues de l’océan[1].

Tout cela pour vous dire qu’à bord d’un paquebot de petite taille comme je les aime, vous pourrez observer la nature depuis l’un des ponts. Inutile aussi de dire qu’à bord d’un paquebot, on ne s’ennuie jamais.

Un nouveau plaisir maritime pour les francophones

Moi qui ai fait de si nombreuses croisières dans ma vie, me suis réjouis en apprenant que le Maasdam de la Holland American Line, déjà rénové partiellement en 2019, a été racheté par la Compagnie française des croisières CFC. Pendant des mois, il a été rénové de fond en comble si l’on peut dire. Il y a maintenant même un mini-bar dans toutes les cabines. La CFC l’a rebaptisé Le Renaissance, ce qui est fort à propos, puisque la pandémie dernière nous, le plaisir de faire des croisières repart sous de nouveaux augures. Après sa totale rénovation, je prédis d’ores et déjà qu’il sera l’emblème de l’élégance des croisières à la française. Ce paquebot a d’innombrables atouts et parmi eux un qui réjouira un grand nombre de passagers : pas besoin de prendre un avion pour pouvoir embarquer sur cette merveille de navire. Rendez-vous à Marseille, au Havre ou bientôt encore à Bordeau.

Dans sa catégorie, il est l’un des paquebots offrant le plus d’espaces[2] à ses 1260 passagers qui disposent de 632 cabines sur 9 ponts.  129 sont des cabines intérieures, 349 ont une vue sur la mer, 154 ont un balcon ou une terrasse.

Un bon nombre d’entre elles sont réservées aux passagers voyageant solo comme on dit dans le jargon.

CFC-Renaissance-vue-aerienne
croisiere-mv-Renaissance-gastronomie-AUTHENTIQUE-EVASION

L’art culinaire est évidemment français – je vous en parlerai une prochaine fois – et comme chaque fois que l’on est à bord, les tout premiers jours, on se laisse peut-être un peu trop séduire par les mets délicieux que l’on nous sert. C’est dire que l’on mange peut-être un peu trop au début.

Du premier petit déjeuner si riche au dernier petit four, en passant par le snack des 4 heures de l’après-midi, ça n’en finit pas, vous dirais-je, moi qui préfère la qualité à la quantité. Toutefois, je puis vous assurer que les passagers à bord qui apprécient les plaisirs de table s’apercevront au bout de deux jours déjà que le Renaissance est l’une des meilleures adresses gastronomiques. 

Je vous l’ai dit plus haut, sur un paquebot, l’on ne s’ennuie jamais. Et si vous ne me croyez pas, et que vous ne voulez pas faire un saut à la magnifique bibliothèque à bord, allez donc jouer à la pétanque avec vos nouvelles connaissances faites à bord, car le Renaissance est le seul à vous proposer de boulodromes. Vous vivrez des moments magiques à bord de ce paquebot vous proposant des croisières de rêve à la française.

à suivre


[1] En volant aussi bas que possible le pélican produit une zone de faible pression qui augmente sa portance.

[2] En effet, le ratio est de 50 alors que la moyenne est de 37.

Partagez cet article !
Total
0
Shares
Laisser un commentaire
Précédent
A la rencontre de géants
Cameroun-pirogues-lac-berge

A la rencontre de géants

Direction l'Afrique, au Cameroun, à la recherche du Kosipo, le géant des forêts,

Suivant
Le réenchantement du paysage provençal
Emile-Loubon-retour-de-troupeau

Le réenchantement du paysage provençal

La vie d'Émile Loubon, peintre provençal considéré comme étant l'un des

Vous pourriez aimer aussi :