Découverte-mag n°14

Notre dernier magazine imprimé à consulter ou télécharger !

Le manque d’énergie  

mohamed-nohassi-énergie-homme-mer
@Mohamed Nohassi

Notre ami Marcel Bianchi qui dirige le Centre Energie et santé nous a rédigé un premier épisode que vous retrouvez en cliquant sur  

Marcel Bianchi propose des cours à distance et en présentiel ainsi que des webinaires captivants. Les lecteurs le retrouveront sur https://www.energie-sante.ch/ 

Aujourd’hui, Marcel Bianchi nous apprend comment faire lorsqu’on manque d’énergie.

La rédaction  

La médecine classique reconnaît tout à fait le rôle du système nerveux dans la régulation de l’énergie dans notre corps. Le système nerveux autonome, composé du système nerveux sympathique et parasympathique, joue un rôle-clé dans la régulation des fonctions corporelles, y compris la gestion de l’énergie. Mais la médecine classique se concentre plutôt sur les aspects physiologiques et biochimiques de l’énergie dans notre corps, en mettant l’accent sur les processus métaboliques et les voies biochimiques impliquées. Les praticiens s’inspirant de la médecine complémentaire voient les choses un peu différemment. L’extraordinaire flux d’énergie vitale fait référence à la circulation et à l’échange constant d’énergie qui anime notre être. Le flux d’énergie vitale est perçu comme étant un réseau subtil de canaux à travers lesquels l’énergie circule dans notre corps. Lorsque cette énergie est équilibrée et fluide, nous sommes en bonne santé, ressentons vitalité et belle harmonie. Pensons qu’il s’agit de notre santé physique, mentale et émotionnelle. Cependant, des blocages, des perturbations ou des déséquilibres peuvent survenir, entraînant divers symptômes ou maladies. Plusieurs pratiques et disciplines visent à cultiver et à maintenir un flux d’énergie vitale optimal. Cela peut inclure des techniques de respiration, telle que Jacques Bauer l’a décrite dans son article (cf. https://www.decouverte-mag.com/la-coherence-cardiaque-cest-quoi-au-juste/).  Il peut s’agir de massages énergétiques, des thérapies alternatives, telles que l’acupuncture, l’acupression ou notamment le reiki. La médecine traditionnelle chinoise nous parle du Qi (voir plus bas). Le flux d’énergie vitale est donc une notion mettant en lumière l’importance de l’énergie et de son équilibre dans notre bien-être global. Que l’on y adhère ou non, explorer et cultiver cette énergie propose une voie vers une meilleure compréhension de soi et de son corps,  

zohre-nemati-manque-energie-femme-rousse-fauteuil
@Zohre Nemati

Pourquoi manque-t-on d’énergie ?  

Les causes peuvent être multiples. Comme aucun être humain ne se ressemble, l’énumération ci-après peut prendre un ordre totalement différent d’un cas à l’autre. Une alimentation déséquilibrée, pauvre en nutriments essentiels, tels que glucides, lipides, protéines, vitamines et minéraux, peut en effet entraîner un manque d’énergie. Ne pas consommer suffisamment de calories peut également entraîner une baisse d’énergie. Une déshydratation – ou tout au moins une hydratation insuffisante – peut entraîner une baisse de l’énergie et de la concentration. Il est important de boire suffisamment d’eau tout au long de la journée pour maintenir une hydratation adéquate. Là encore tout diffère d’une personne à l’autre. Chacun expérimentera donc la quantité d’eau qui lui convient le mieux.  

maddi-bazzocco-femme-boit-eau
@Maddi Bazzocco

Le manque d’activité physique est aussi une cause importante suivant l’âge et l’état de santé de l’individu. La sédentarité et un manque d’exercice régulier peuvent entraîner une diminution de la force musculaire, de l’endurance et de la capacité cardiorespiratoire, ce qui peut se traduire par un manque d’énergie et de vitalité. 

bruno-nascimento-pieds-baskets-sport

Le manque d’activité physique est aussi une cause importante suivant l’âge et l’état de santé de l’individu. La sédentarité et un manque d’exercice régulier peuvent entraîner une diminution de la force musculaire, de l’endurance et de la capacité cardiorespiratoire, ce qui peut se traduire par un manque d’énergie et de vitalité. 

Photo : @Bruno Nascimento

Sommeil, stress et épuisement  

Il est évident qu’un sommeil insuffisant ou d’assez mauvaise qualité entraînera à la longue une fatigue chronique et un manque d’énergie pendant la journée. Un stress quasi chronique, qu’il soit d’origine physique ou émotionnelle, épuisera les réserves d’énergie du corps. Des périodes prolongées de surmenage, d’anxiété, de préoccupations excessives ou de pression psychique, problème émotionnels (deuil, divorce, licenciement, perte d’un logement, etc.) peuvent contribuer à un manque d’énergie. Autrement dit, l’énergie de l’organisme est aussi influencée par la pensée et l’état d’esprit, les soucis, les peurs ainsi que les inquiétudes.

luis-villasmil-homme-stresse-submegé-postit
@Luis Villasmil

Certaines pathologies, telles que troubles thyroïdiens, troubles du sommeil, maladies chroniques, infections ou anémie et tant d’autres peuvent également provoquer une fatigue et un manque d’énergie considérable. 

Je ne suis pas médecin, mais seulement thérapeute et je pense qu’en matière de science médicale ou autre, il est faux de vouloir sans cesse avoir raison et prononcer des jugements irrévocables. Les praticiens de santé que nous sommes devraient se contenter de contribuer comme ils peuvent à la recherche de l’objectif suprême : la connaissance !  

Les blocages énergétiques  

Ainsi, certaines traditions thérapeutiques pensent que des blocages énergétiques peuvent se produire dans le corps humain. Ces blocages sont considérés comme des perturbations ou des déséquilibres dans le flux d’énergie vitale, que ce soit dans le système énergétique subtil ou dans les méridiens du corps. En médecine traditionnelle chinoise, par exemple, il est postulé que les blocages énergétiques peuvent entraîner des problèmes de santé et de bien-être.  

hal-gatewood-boule-energie
@Hal Gatewood

Le système énergétique du corps est représenté par le concept de Qi (ou Chi) qui circule à travers les méridiens. Lorsque l’énergie est bloquée ou déséquilibrée dans ces méridiens, elle cause des symptômes, tels que douleur, maladie ou diminution de la vitalité. Pour rétablir l’équilibre énergétique, on utilise différentes techniques, telles que l’acupuncture, l’acupression, le qi gong, le tai-chi, la moxibustion et d’autres pratiques de médecine traditionnelle chinoise ou autres méthodes encore. Ces méthodes visent à dissiper les blocages et à rétablir la libre circulation de l’énergie dans le corps.

D’autres pratiques, tels que l’ayurveda – voir par exemple le remarquable article de Sonia da Fonseca (https://www.decouverte-mag.com/?s=ayurveda) et certaines formes de thérapies alternatives, reconnaissent également l’existence de blocages énergétiques dans le corps humain.

Ces pratiques proposent des techniques spécifiques, telles que les postures, les exercices de respiration, les massages, les thérapies énergétiques ou les pratiques de méditation, pour libérer ces blocages et rétablir l’harmonie dans le corps et l’esprit.

Un mot encore. A mon avis, les pratiques les plus prometteuses ne nous aident pas vraiment si nous ne les expérimentons pas.  

à suivre  

Partagez cet article !
Total
0
Shares
Laisser un commentaire
Précédent
Kosipo, le colosse sacré du Cameroun
kosipo-arbre-ralph-image17

Kosipo, le colosse sacré du Cameroun

Le 2ème épisode de l'homme qui murmurait aux troncs des arbres en Afrique!

Suivant
Un matin à Bengaluru
Bengaluru, photo de Nikola Petankjko.

Un matin à Bengaluru

Magnifique reportage photo de l'artiste Nikola Petanjko, tout en contraste!

Vous pourriez aimer aussi :