Découverte-mag n°14

Notre dernier magazine imprimé à consulter ou télécharger !

Une beauté éphémère

Coquelicot rouge en gros plan
©Ralph Schafflutzel

Par Ralph Schafflützel

Vu les récents scandales des filières agricoles de certains pays au sujet de pesticides et insecticides dangereux, non autorisés dans l’Union européenne et en Suisse, c’est un réel bonheur de les revoir fleurir dans nos champs de blé. C’est que ces beautés ne supportent ni pesticides ni insecticides. Elles avaient donc disparu des champs. Aussi Ralph s’est fait une joie de les mettre pour nous, pour vous, dans ses boîtes à images et il nous livre quelques-unes de ses réflexions. La rédaction

Je ne pense pas que la statistique ait beaucoup changé. En Suisse, par exemple, chaque année, plus de 2000 tonnes de pesticides sont répandues mettant ainsi en danger tant la santé des agriculteurs eux-mêmes que toute la population exposée à l’utilisation excessive de cette affreuse pollution. Il importe de sensibiliser la population davantage sur les dangers des pesticides et de trouver des alternatives plus sûres pour protéger notre environnement et notre santé.

Coquelicot rouge en gros plan
©Ralph Schafflützel

Je ne peux pas vous garantir que ce pré abrite une culture biologique, mais il y a quelques années, je peux vous dire qu’il n’y avait plus traces de cette beauté rouge. C’est maintenant, en mai que le coquelicot fleurit et qu’il peut durer jusqu’au mois de juillet. Le bouton est protégé par deux petites feuilles poilues, formant une sorte de petit cocon en forme d’œuf. Celui-ci qui protège la fleur. Quand celle-ci est prête, les deux petites feuilles s’ouvrent, elles libèrent à ce moment-là, les pétales, tout froissés.

champ de coquelicots rouges et violets
©Ralph Schafflützel

La fleur de coquelicot a quatre gros pétales rouges, se chevauchant. La base des pétales porte une tache noire. Le pistil est vert, entouré d’un grand nombre d’étamines noires. La fleur est visitée par les abeilles, qui la voient de loin, grâce aux ultraviolets qu’elle émet.

Son nom vernaculaire est une variante de l’ancien français coquerico, qui désignait le coq par onomatopée, en référence à la couleur rouge de la fleur et de la crête du coq.

Le coquelicot est associé à des symboles tels que la fragilité, la beauté éphémère et le souvenir des soldats tombés au combat. Il est souvent utilisé pour commémorer les guerres et les conflits. Dans le langage des fleurs, le coquelicot peut représenter la consolation, le repos et le souvenir. Sa couleur vive évoque la passion et l’amour ardent. Prenez le temps d’observer et de contempler cette merveilleuse fleur aux couleurs vives qui attire notre regard de près ou de loin selon le nombre de fleurs. Ses pétales délicats et fin, laissent passer la lumière met en évidence ses moindres détails. Un frissonnement du vent et elle se met en mouvement et dévoile des figures intéressantes et parfois surprenantes. C’est merveilleux de prendre le temps de s’arrêter pouvoir admirer le magnifique panorama.  Pendant environ deux semaines, ces fleurs restent en pleine floraison, égayant les champs et les jardins de leur éclatante couleur rouge

Champ de coquelicots rouges et violets

Dès que le l’ai aperçu, j’ai ressenti en moi une grande joie, devant tant de beauté, c’est la première fois que je découvre un champ de coquelicots et de pavots côte à côte. Tout comme vous-même, chaque fleur est unique avec ses particularités qui la différencie des autres

Le ciel s’ouvre soudain, une éclaircie se forme et avance à la vitesse du vent, il faut rapidement réagir pour capter cet instant précieux qui sera très éphémère et je n’ai que quelques secondes pour prendre quelques clichés, après ce sera trop tard.

Le champ parsemé de bleuet et de coquelicot avec la lumière du soleil donne un aspect fantastique à la scène

Champ de coquelicots violets

Ce n’est pas tous les jours que vous pouvez apercevoir un champ de pavots, les fleurs illuminés par les rayons du soleil et jouent entre l’ombre et la lumière, ce qui donne un effet intéressant à la photo.

Chaque champ a ses particularités qui le distingue des autres et qui en fait un tableau unique entre la végétation et ses magnifiques fleurs. A chaque fois un tableau unique.

Champ de coquelicots

Le mélange camomille et coquelicot amène encore plus de contraste.

Le coquelicot en usage médicinal et alimentaire

Le coquelicot est traditionnellement utilisé pour soulager les bronchites, la coqueluche, les catarrhes, les angines et l’asthme. Il peut toutefois être toxique à forte dose. Il est contre-indiqué pour les femmes enceintes, allaitantes et les jeunes enfants. Le coquelicot a des propriétés calmantes et adoucissantes. On peut l’utiliser en infusion pour apaiser la toux et favoriser le sommeil. Le coquelicot est réputé pour son action apaisante. Il peut aider à trouver le sommeil et à lutter contre les insomnies, notamment chez les enfants de plus de 7 ans. Il favorise l’expectoration et peut être utile en cas de toux. Il possède également des propriétés antispasmodiques. En usage externe, le coquelicot peut être utilisé pour apaiser certaines affections cutanées.

En usage alimentaire, le coquelicot a de petites graines noires qui peuvent être mangées. Elles sont parfois utilisées dans les pains et autres produits de boulangerie. Les pétales de coquelicot peuvent être utilisés pour décorer des plats ou dans des salades. Cependant, il faut veiller à ne pas en consommer en grande quantité, car ils contiennent des alcaloïdes.

https://www.photos-suisse.ch/

Logo du site www.photos-suisse.ch
Partagez cet article !
Total
0
Shares
Laisser un commentaire
Précédent
La médecine visionnaire  
Mosquée Cheikh Zayed Abou Dhabi 

La médecine visionnaire  

Participer à des congrès mondiaux d’ophtalmologie est aussi mouvementé qu’une

Suivant
Chaque vague est une mélodieuse note de musique 
RoyalClipper_sea-navigation

Chaque vague est une mélodieuse note de musique 

« Naviguer sur le Royal Clipper, c’est s’immerger dans un monde où

Vous pourriez aimer aussi :