Découverte-mag n°14

Notre dernier magazine imprimé à consulter ou télécharger !

Pourquoi se voiler la face ? 

Au fond, que signifie se voiler la face ? Cette expression signifie ignorer volontairement ou nier une réalité évidente ou encore une situation difficile. Cela implique de ne pas vouloir regarder la vérité en face ou de refuser de faire face à une situation difficile, soit par peur, par déni ou par totale incompréhension. En somme, « se voiler la face » est une expression qui décrit une attitude de refus de faire face à une réalité, préférant éviter la confrontation avec les problèmes, les difficultés ou les responsabilités. Or, de nos jours, le fait que les autorités européennes se lancent à corps perdu pour nous imposer le ‘ Tout électrique ‘ – que ce soient les panneaux photovoltaïques ou les automobiles électriques –  pose des problèmes encore méconnus. Surtout en matière de champs magnétiques.

Un des experts internationaux, Philippe Margoux Menneret, docteur en pharmacie et chercheur, nous aide à nous interroger. Le sujet étant tellement vaste, que nous l’avons scindé en plusieurs épisodes. Voici le premier

La rédaction.  

Le sujet est vaste. Je suis entièrement d’accord avec la rédaction. Nous devons nous poser encore beaucoup de questions et les réponses ne sont pas si faciles à fournir. En effet, dès que l’on a répondu à une question, une autre se présente aussitôt. D’abord : les panneaux photovoltaïques émettent-ils des champs magnétiques ? 

Mais qu’est-ce après tout un champ magnétique ?  

Eh bien, un champ magnétique est une région de l’espace dans laquelle une force magnétique est exercée sur des objets placés dans cette région. Cette force magnétique est créée par le mouvement des charges électriques, telles que les électrons. Les champs magnétiques sont générés par des aimants naturels, tels que la Terre ou par des aimants artificiels, tels que les aimants permanents et les bobines électromagnétiques. Les champs magnétiques peuvent également être générés par le courant électrique circulant dans un fil électrique, une ligne électrique ou tout autre dispositif électrique. 

Vous en saisirez l’importance lorsque je vous parlerai des voitures au tout électrique. Les champs magnétiques peuvent être mesurés à l’aide d’instruments de mesure, tels que les magnétomètres, et sont généralement exprimés en teslas (T) ou en gauss (G). Les champs magnétiques sont largement utilisés dans de nombreux domaines, notamment en physique, en médecine, en électronique et en ingénierie. 

Et pourquoi un champ magnétique serait-il nocif à notre santé ? 

Bonne question, car les champs magnétiques peuvent être nocifs pour la santé s’ils sont suffisamment intenses et si l’exposition est prolongée. Petite remarque en passant : « Etes-vous conscient(e) des heures que vous passez dans votre bagnole électrique, à vos ordinateurs ou à votre mobile ?  Remarquez que je suis moi-même « électro-hypersensible » (EHS) et je vous assure que je sais de quoi je parle.  

Les effets sur votre santé dépendent évidemment de divers facteurs, notamment la fréquence du champ magnétique, l’intensité du champ, la durée d’exposition. Sans oublier naturellement votre propre sensibilité. Et là, comment le savoir ? Comment la mesurer ?

Des études scientifiques ont suggéré que les champs magnétiques intenses et à basses fréquences (60 Hz ou moins) pourraient bien être associés à des risques accrus de cancer, en particulier la leucémie infantile. Bien sûr, d’autres scientifiques estimeront cependant que les preuves sont encore limitées et controversées. Et comme toujours avanceront qu’il n’y a pas de véritable consensus scientifique clair sur cette question. Toujours est-il que les champs magnétiques peuvent aussi causer des effets physiques, tels que des courants électriques dans le corps. Ce qui veut dire qu’ils pourraient avoir des effets biologiques indésirables. D’où maux de tête, nausées, étourdissements, troubles du sommeil, saignements de nez et modifications de la pression artérielle. On nous affirme que les normes de sécurité internationales ont été établies au fil du temps (sic) pour limiter l’exposition aux champs magnétiques afin de minimiser tout risque potentiel pour la santé humaine. Et là voyez-vous, cette réponse amène aussitôt une autre question.  

Quand les normes de sécurité internationales ont-elles été établies pour limiter l’exposition aux champs magnétiques ? 

L’Organisation mondiale de la santé (OMS), l’Union internationale des télécommunications (UIT) et la Commission internationale de protection contre les rayonnements non ionisants (ICNIRP) sont quelques-unes des organisations qui ont élaboré des lignes directrices pour limiter l’exposition aux champs magnétiques mais surtout pour le monde industriel, pas principalement pour nos vies privées quotidiennes. Les premières normes de sécurité internationales ont été établies dans les années 1980. Autrement dit, il y a 43 ans !

Et encore que pour protéger les travailleurs exposés à des champs magnétiques intenses dans des environnements, tels que les centrales électriques et les usines de production d’acier. Depuis lors, ces normes ont été régulièrement révisées et mises à jour pour inclure de nouvelles informations et des données scientifiques. 

Autre question : Combien de temps a-t-il fallu pour interdire l’amiante ? 

Il a fallu plusieurs décennies pour interdire l’amiante dans de nombreux pays, en raison des efforts des industries de l’amiante pour retarder ou contester les preuves scientifiques qui établissaient les dangers de cette substance pour la santé humaine. D’ailleurs, les premières preuves que l’amiante était dangereux pour la santé remontent aux années 1920, lorsque des études ont montré que l’inhalation de fibres d’amiante pouvait causer une maladie pulmonaire mortelle appelée asbestose.Cependant, il a encore fallu de très nombreuses années pour que ces preuves soient largement reconnues.

Puis, dans les années situées entre 1960 et 1970, les preuves des dangers de l’amiante pour la santé humaine se sont accumulées. De nombreuses études ont démontré que l’exposition à l’amiante pouvait causer non seulement l’asbestose, mais également un cancer du poumon et un mésothéliome1. Cependant, les industries de l’amiante ont continué à nier ou minimiser les preuves, et ont cherché à retarder les réglementations gouvernementales visant à interdire ou à restreindre l’utilisation de l’amiante.

Dans les années 1980 et 1990, de nombreux pays ont commencé à interdire ou à restreindre l’utilisation de l’amiante. Les États-Unis ont interdit la plupart des utilisations de l’amiante en 1989, tandis que l’Union européenne a interdit l’amiante en 2005. Cependant, même après l’interdiction de l’amiante, il reste présent dans de nombreux bâtiments et équipements existants, ce qui pose encore des risques pour la santé humaine. 

Lorsque vous lisez « Il est important de noter que la plupart des champs magnétiques que nous rencontrons dans notre vie quotidienne sont très faibles et ne sont pas considérés comme nocifs pour la santé », cela ne vous fait-il pas penser à l’aventure de l’amiante ?  

La suite au prochain épisode !

Philippe MARGOUX MENNERET


web: www.weprotect-health.com
email: contact@weprotect-health.com
Tél. pour la Suisse:  +41 (0)78 259 15 05

Partagez cet article !
Total
0
Shares
Laisser un commentaire
Précédent
Un instant magique …

Un instant magique …

©Ralph Schafflützel

Suivant
Le chat est un animal magique… 

Le chat est un animal magique… 

Vous pourriez aimer aussi :