…surtout quand Alain râle…

“Chéri, y a Oona qui a fichu par terre tout le berlingot de crème à café que tu as encore laissé traîner sur le plan de travail de la cuisine. Il y en a partout!”
Alain, à l’ordi, se raidit. –Hhhhrrrrr (inimitable j’vous l’jure)– lance-t-il apparemment agacé, tandis que moi, son chat, étendu à portée de sa main, je me marre… Si, si, je sais rigoler. Je vous en parlerai bientôt. Mais pour aujourd’hui, j’aimerais vous dire pourquoi, parfois, nous, les minets, avons envie de tout pousser dans le vide, car nous aimons être à une certaine hauteur.
A propos, vous ai-je présenté ma maman avec laquelle je vis dans notre maison? J’crois pas. La voici.

Oona, la maman d'Aladin
Oona, c’est ma maman. Pas toujours facile de vivre avec sa maman…

C’est vrai qu’elle s’en prend essentiellement à la plaque de beurre ou au berlingot de crème qu’Alain laisse traîner sur le plan de travail de la cuisine. Mais elle en tire un profit, puisqu’elle lèche la crème ou attaque la plaque de beurre. Franchement, je ne sais pas si c’est par jeu ou par passion des produits laitiers. Peut-être les deux.

Moi, en tout cas, c’est surtout sur le bureau d’Alain que je m’amuse à pousser par terre tout ce qui me passe par mes pattes. Je préfère de loin ses lunettes qu’il ne met jamais sur le nez… à se demander pourquoi il en a. Puis la coque de clé noire de la Scenic. Une fois que cet objet est par terre, c’est fou ce que je peux m’amuser.  Aladin, arrête Aladin!!! Il veut que je m’arrête et tout de suite. Ben oui, je suis bon prince. Alors, j’obéis. Après tout, il m’a accordé de l’attention et je réagis parfaitement à mon nom.  Là aussi, j’ai de quoi vous raconter bien des anecdotes. Mon troisième plaisir –comme celui de ma mère du reste– c’est son portable. Qu’est-ce que je peux trouver du plaisir lorsque je le vois essayer de m’y empêcher à l’ultime seconde. Vous savez quoi? Ben, c’est surtout lorsque je fiche mes pattes sur ces trois objets-là qu’il râle le plus. Du coup, moi, je m’amuse le mieux. Je sais pertinemment qu’il m’adore et qu’il ne me ferait aucun mal. Ça, je le constate tous les jours… Lorsque j’encombre l’espace au seuil d’une porte, il soulève les pieds, tandis que, moi, je ne bouge pas d’un centimètre. Lorsque je fais tomber un stylo, un tampon encreur ou un objet quelconque, cela n’a pas l’air de le préoccuper. Alors, cela m’intéresse moins. Vous avez deviné, hein ? C’est parce que je veux attirer son attention que j’envoie les objets dans le vide. Et plus j’en ai (de l’attention, évidemment), mieux j’aime. Des vétos pensent que ce genre de comportement est typique pour les chats d’appartements qui n’ont pas assez d’activités ludiques ni d’attention de leur mécène. Seulement voilà, je suis très, très souvent à côté de lui lorsqu’il est à l’ordi. En plus, il y a pour nous trois, Smocky, Oona et moi, une chatière. Je sors quand je veux. D’ailleurs je m’amuse aussi dehors, mais alors là, Alain n’est pas avec moi, sauf le soir, lorsque je l’accompagne en sortant mon copain OXO, le Shetland-Malamute. Regardez cet article et vous verrez, il a une bonne bouille.

Si votre chat ne peut pas sortir, parce que vous êtes en appartement, par exemple, consacrez-lui un peu de temps, le matin surtout. Et rattrapez-vous le soir. Une plume d’oiseau, une pièce de monnaie… une souris en laine, par exemple, feront l’affaire. Un peu de papier aussi…c’est du reste un autre de mes dadas… J’en fais des confettis. J’adore. Si vous le laissez seul un peu trop longtemps, il fera nécessairement des bêtises, parce qu’il s’embête tout simplement à cent sous de l’heure. Essayez des jouets pour chats… Toutefois, ne désespérez pas si ce n’est pas vraiment ça. Vous savez, nous aussi, comme vous les humains, avons tous nos caractères. Vous croyez que nous ne faisons que de dormir ? Détrompez-vous. Ça aussi se sera pour une autre fois. Je sais parfaitement poser mes pattes précautionneusement sur les étagères basses d’Alain sans faire tomber un seul bibelot. Ça, mes chers, c’est l’habileté normale de nous autres minous. Si le vôtre n’est pas capable du tout de m’imiter, qu’il est toujours très maladroit, qu’il ne peut se percher à nulle part sans risquer de faire tomber des objets, c’est qu’il a peut-être comme mon vieux Smocky des douleurs. Lui, il peut en avoir… il va sur ses 18 ans… Ou alors le vôtre a peut-être des troubles de l’équilibre, de certains sens (un début de cécité, par exemple), voire des troubles de la motricité. Ben ouais, cap sur votre véto… pour le bien de votre minet.