Découverte-mag n°14

Notre dernier magazine imprimé à consulter ou télécharger !

Les plaisirs de la vie dans les Pouilles, à Bari

Les-pouilles-front-de-mer-Bari
Front de mer, Bari

Le premier volet consacré aux Pouilles a suscité un grand engouement de la part de nos lectrices et lecteurs qui veulent en savoir davantage. Les découvertes dont notre journaliste Roger Juillerat nous fait part avec enthousiasme sont telles, que nous avons décidé d’en faire 3 volets. La rédaction   

Danse

Les Italiens, surtout ceux du Sud, apprécient et célèbrent les bonnes choses de la vie – bien manger, boire du vin et des liqueurs, célébrer l’amitié sous toutes ses formes et s’adonner à la danse !

A la fin de mon premier épisode, je vous ai présenté la Pizzica (piqûre), autrement dit, la Tarentelle locale des Pouilles. A l’origine, la pizzica était traditionnellement pratiquée par des couples : soit par un homme et une femme, soit lors de fêtes de famille, par des frères et sœurs ou tout simplement des parents. Lorsque la Pizzica est exécutée par deux hommes, elle devient une danse de compétition, au cours de laquelle les interprètes essaient constamment de se dépasser l’un l’autre en essayant de danser plus vite ou plus longtemps que leur partenaire. Un peu comme en Grèce le Syrtakis. Remarquez qu’à peine 140 milles marins séparent Brindisi de la Grèce. Dans la danse traditionnelle Pizzica, vous utilisez un mouchoir en papier (fazzoletto) pour inviter le partenaire choisi à danser. 

Animations et gastronomie 

Au-delà des richesses du patrimoine, des centres culturels, des musées et du théâtre Margherita que vous avez pu lire (https://www.decouverte-mag.com/bari-la-lumineuse-princesse-des-pouilles/) ce sont surtout l’ambiance, les couleurs, l’accueil et la chaleur des habitants ,

Dans ce contexte, la gastronomie de Bari constitue aussi un véritable art de vivre et elle revêt plusieurs facettes. Les spécialités locales s’articulent autour des poissons, des pâtes et de l’huile d’olive. Vos papilles tomberont sans aucun doute sous le charme des pâtes artisanales, telles que les orecchiette. Au cœur de la vieille ville se trouve d’ailleurs une rue rebaptisée «la rue de l’orecchiette», officiellement Strada Arco Basso. Il faut traverser un petit tunnel qui conduit à la plus ancienne tradition de Bari Vecchia, soit justement la production des orecchiette.  

Les-pouilles-Orechiette

… aussitôt proposées sur le marché.  

Il y a aussi les cavatelli et les panzerotti, ces chaussons de pâte à pizza fraîche farcis. 

Les-pouilles-Bari-Terroir-affiche

et les scagliozze, petits pavés de polenta frit, qu’on sert chez Maria, sur la rue Carmine.  

Ce sont donc deux véritables spécialités des Pouilles. 

Dans les environs, ces pâtes en forme d’oreille sont préparées par les ménagères devant les gens et sont devenues une véritable attraction de la cité. Avec d’autres souvenirs typiques, c’est une bonne occasion d’en acheter afin de pouvoir continuer à en déguster lors du retour au pays. 

Le long du… Lungomare 

Poursuivez votre visite de Bari par une balade sur le front de mer, le Lungomare Imperatore Augusto. Ce front de mer de Bari est considéré comme l’un des plus beaux d’Italie et parmi les plus longs de Europe. Il est constitué d’une rangée de lampadaires en fonte noire (197 pour être précis) qui, au fil des ans, sont devenus de véritables symboles de la ville.

Vous y trouverez les marchés de pêcheurs installés respectivement sur les quais de Sant’Antonio et de San Nicola.

Les-pouilles-Port-Un-Soir

Vous aurez peut-être l’occasion de vous poser un peu dans l’un des nombreux restaurants du front de mer ou simplement s’arrêter et immortaliser la beauté de la mer avec les nuances de ses couchers de soleil qui se reflètent dans l’eau.

La nuit tombe  

Si la Via Sparano représente la rue par excellence du shopping,  

Le Corso Cavour, qui longe la vieille ville est la principale artère avec ses palaces, son activité commerciale et ses restaurants.

Les-pouilles-Sur-Via-Cavour

Dans quelques heures, le majestueux Théâtre Petruzzelli,  

Les-pouilles-teatro-Petruzelli

un des plus prestigieux du pays, présentera une pièce pour les férus de spectacles. 

Ailleurs, dans d’autres quartiers, principalement des jeunes gens se retrouvent tous les soirs, se retrouvent pour un brin de causette.   

Les-pouilles-Bari-Le-Monde-Soir

Les amateurs d’art se rendront encore à la pinacothèque Corrado Giaquinto. C’est le principal musée de Bari et il renferme notamment des peintures de Le Tintoret. Ainsi que de nombreuses œuvres représentatives de l’art des Pouilles et de l’Italie en général. Enfin, dans les nouveaux quartiers de la ville, le nouveau bâtiment du Conseil régional, à la Via Giovanni Gentile, vaut le détour avec son architecture dernier cri, toute de verre vêtu. 

Plus de doute, Bari est bien la lumineuse princesse des Pouilles. Même jusque dans ses toutes dernières créations architecturales… 

Autour de Bari 

La région de la capitale des Pouilles compte aussi de jolis villages. Le plus connu, c’est Alberobello, inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco avec ses fameux Trulli, ces petites maisons en pierre au toit conique, qui constituent un habitat typique. Voyez plutôt 

Les-Pouilles-Alberobello-Trulli
Les Trulli d’Alberobello

Ils sont un exemple de construction héritée de techniques préhistoriques et on en trouve aussi à Locorotondo, Martina Franca, Cisternino ou encore Fasano, dans la vallée d’Itria. Il faut en outre citer Matera, la ville où a été tournée le James Bond avec Daniel Craig, Gravina, Martina Franca et Trani, célèbre pour sa cathédrale. 

Quant à Polignano, il est perché sur des falaises calcaires, tandis que Monopoli, un peu plus loin en bord de mer a une vieille ville vraiment jolie, sillonnée de ruelles pavées avec neuf églises médiévales et surtout les magnifiques grottes de Castellana, avec leurs stalactites et les splendides formations rocheuses. Enfin, on n’oubliera pas Castel del Monte, sur la commune de Andria. Il a été construit aux alentours de 1240 à la demande de l’empereur Frédéric II et il se situe au sommet d’une colline isolée, offre ainsi une vue à couper le souffle sur la vallée des Murges d’un côté, et sur la mer Adriatique de l’autre. 

Partagez cet article !
Total
0
Shares
Laisser un commentaire
Précédent
Funk Sensation – Spécial début 80’S
Rubrique Funk Sensation special 80

Funk Sensation – Spécial début 80’S

Bienvenue dans ce 2ème épisode de la rubrique Funk Sensation

Suivant
Tico Tico une fabuleuse métaphore de l’amour !   
2-mains-qui-forment-un-coeur

Tico Tico une fabuleuse métaphore de l’amour !   

« Amour, amour…

Vous pourriez aimer aussi :