Je suis un homme qui pense. Un homo sapiens qui regarde, observe, écoute la nature, et se pose des questions sur le monde qui l’entoure. Un esthète, un artiste qui aime se laisser porter par l’inspiration, vers des univers qui n’existent que dans son imagination. Un poète qui, à ses heures, jongle avec les mots pour composer des mélopées constellées de beauté et de pureté originelle. Un marcheur qui aime regarder l’aurore lorsqu’il arpente un sentier escarpé vers les sommets. Un habitant de la Terre qui ne se lassera jamais de la magie splendide et unique du soleil qui se lève sur les Alpes, subjugué par cette beauté incroyable et irréelle. Un adulte qui a su préserver son âme d’enfant, sa spontanéité et un espoir à toute épreuve, en dépit de tout. Un résistant qui lutte chaque jour contre l’envie, la colère, la bêtise, le renoncement, la désillusion, le formatage, la méchanceté gratuite, assumée, normalisée, l’abus de faiblesse, le profit, la dictature abjecte et décomplexée des cons qui ne se posent jamais de questions et les pseudo-informations préfabriquées, calibrées et prémâchées qu’on veut lui faire gober, croire, boire comme des paroles d’évangile.

Découvrez d’autres articles de Philippe Monnier.

Homme d'affaires tient une ampoule.
Homo sapiens cherche univers 1.0.

Je suis un être humain dans un monde qui s’étiole. Un grain de sable dans les profondeurs abyssales de l’océan. Une étoile minuscule dans l’immensité de l’univers et parfois, cette visualisation hyperréaliste et suffocante m’angoisse. Mais je ne suis pas seul. Je porte en moi les stigmates de tout ce que la vie m’a appris. Des expériences parfois traumatisantes qui, avec le temps et l’acceptation, deviennent des cadeaux.

J’aime la vie car je sais que tout est possible. L’espoir en l’avenir et en la vie fait partie de moi. Il m’anime et me pousse à entreprendre ce qui me fait vibrer. Avec la volonté, le courage et un petit coup de pouce du destin au moment opportun, je peux obtenir tout ce que je souhaite. Je peux accéder au plus fou de mes désirs. Mais, pour y parvenir, il faut que je le veuille du plus profond de mon coeur et de mon âme. Car tout objectif, pour devenir réalité, se doit d’être vertueux et ne peut exister que s’il est motivé et porté par énormément d’amour.

Philippe Monnier, homo sapiens rêveur.