À l’ombre des haut-lieux touristiques bondés se cachent souvent des havres de paix, loin du tumulte et de la foule. En marge vous donne toutes les informations pour les découvrir et les apprécier. Mais chut, c’est un secret. Ne l’ébruitez pas!

Épidaure, son amphithéâtre et le sanctuaire d’Asclépios

Le théâtre d'Épidaure en Grèce
L’amphithéâtre d’Épidaure dans le Péloponnèse en Grèce est un site archéologique remarquable. Photo : Philippe Monnier

Située dans le Péloponnèse en Grèce, Épidaure est célèbre pour son magnifique amphithéâtre situé juste à côté du Sanctuaire d’Asclépios (les deux se visitent en même temps). L’édifice, remarquablement conservé (et soigneusement restauré au fil des décennies), vous propulse au coeur de l’Antiquité grecque. Outre la grandeur et la magie du lieu, un petit jeu consiste à se positionner au centre de la scène et à faire tomber une pièce de monnaie ou à simplement parler (normalement, pas comme lorsque vous appelez les enfants à table). Le son est audible jusqu’aux plus hauts rangs de l’amphithéâtre. Cette prouesse technique est due au nombre d’or que les architectes grecs utilisaient comme référence pour leurs constructions.

Bien que l’expérience vaille le déplacement, l’amphithéâtre est victime de son succès (mérité). Les visiteurs affluent, parfois en bus et, malgré la grandeur du site, l’intimité n’est pas de mise. Alors, après un bain de foule sous un soleil implacable, vous rêverez, j’en suis sûr, d’un peu de fraîcheur et de tranquillité. Je vous propose les deux avec, en prime, une expérience inouïe : la découverte d’une authentique cité engloutie!

La cité engloutie d’Épidaure

La cité engloutie d'Épidaure en Grèce se trouve à quelques dizaines de mètres de la plage.
Épidaure est située en Grèce sur la péninsule du Péloponnèse à environ deux heures de route d’Athènes, la capitale. Photo : Philippe Monnier

La cité engloutie d’Épidaure (sunken city), en Grèce, se trouve à quelques dizaines de mètres de la plage d’Archaia Epidavros. Avec un simple masque de plongée, vous pouvez découvrir de magnifiques vestiges immergés. Un goût d’Atlantide ? Absolument. Il suffit, pour cela, de nager environ trente mètres depuis le bord et de scruter le fond… Vous aurez alors le plaisir de voir apparaître, sous vos yeux à environ 2 ou 3 mètres de profondeur, des ruines de bâtiments sous forme de murets, mais aussi de gigantesques amphores dont il ne subsiste que la base scellée dans les fondations. Si vous avez, comme moi, l’âme d’un explorateur, l’expérience est unique.

La cité engloutie d’Épidaure, un film de Philippe Monnier pour le magazine Découverte.

Comment s’y rendre?

Depuis le port d’Archaia Epidavros, il est possible de rejoindre le site de la cité engloutie à pied. Comptez environ 20 à 30 minutes de marche. Sur la route, ne vous privez pas de faire une halte au petit théâtre antique d’Épidaure. Vous pouvez aussi vous y rendre en voiture, mais les places de parking sont rares et vous serez sans doute amené à vous garer sur le bord d’une route assez étroite.
Voici, ci-dessous, la localisation exacte de la cité engloutie d’Épidaure.

Quel équipement apporter?

La cité engloutie ne se trouve qu’à deux ou trois mètres sous la surface donc, inutile d’affréter le Calypso! L’expérience sera parfaite avec :

  • des lunettes de piscine ou un masque et un tuba (préférables)
  • des palmes vous permettront d’apprécier l’expérience mais elles ne sont pas indispensables
  • je recommande vivement une bouée, ou mieux, un sac étanche et ce, pour deux raisons:
    1. Vous pourrez y mettre les clés de voiture, papiers, argent et autres biens qu’on ne laisse pas traîner sur la plage, même si le lieu est tranquille.
    2. Vous pourrez aussi l’utiliser comme bouée pour souffler un peu, surtout si vous y allez avec des enfants.
  • un appareil photo ou une caméra d’action submersibles et équipés d’une dragonne
  • sans oublier, bien entendu, protection solaire, chapeau, casquette…

L’ombre mystérieuse de l’Atlantide

La cité engloutie d’Épidaure se distingue des autres sites archéologiques de Grèce et ce, à plus d’un titre.
Tout d’abord, parce qu’elle est immergée. Quelle en est la cause? Une brusque montée des eaux? Un affaissement? Le mystère reste entier et mène inévitablement nos réflexions vers le mythe de l’Atlantide, évoqué dans Les dialogues de Platon.
Ensuite, elle se situe dans un endroit préservé qui, même au mois d’août, draine assez peu de curieux. Vous avez alors tout le temps pour en explorer les moindres recoins.
Enfin, la cité engloutie d’Épidaure vous propose une immersion (elle est un peu facile celle-ci, je l’avoue!) dans l’Antiquité, alors laissez votre imagination flâner dans ces ruelles d’un autre âge et surtout, n’oubliez pas d’apprécier ce voyage unique dans le temps.