Comme vous le savez, je baigne dans le monde du cinéma depuis ma tendre enfance. Aujourd’hui, j’aimerais rendre hommage à un grand homme. C’est aussi un homme grand, car il mesure 1m93. Ce qui lui confère de la grandeur, c’est son incroyable carrière cinématographique. Il s’est fait lui-même. Pour moi, Clint Eastwood  est donc un géant. Voyez son âge. Il a 91 ans (!)et il réalise et tourne encore! Cet incroyable artiste réalise, interprète des westerns et des polars. Mais pas seulement. Souvenez-vous du long métrage culte Sur la route de Madison qu’il réalisa en 1995 et dans lequel il y jouait le rôle du photographe Robert Kincaid, amoureux de Francesca Johnson, interprétée par la fabuleuse Meryl Streep.

Qui dit mieux?

Clint Eastwood a une bonne soixantaine de films à son actif. Certains – car évidemment de loin pas tous –, ont remporté les meilleurs prix. Avec Cry Macho, il signe donc sa 39e réalisation et si j’ai bien compté, c’est sa 24e performance dans laquelle il œuvre à la fois devant et derrière la caméra.

Un résumé d’un pan de sa vie?

Sincèrement, je le pense. Sa figure de héros de westerns qui commence à perdre sa vigueur est toutefois largement compensée par l’exaltation de ses principes moraux, notamment la loyauté et la primauté de la stricte vérité.

Regardez : https://www.youtube.com/watch?v=byuUdiMNBrQ

Comme presque toujours, Clint Eastwood, lorsqu’il est acteur, interprète le personnage principal. Dans Cry Macho, il se met dans la peau de Mike Milo, un ancien champion de rodéo à qui la chance n’a pas beaucoup souri au cours de ces dernières années. Il a perdu femme et enfant. Lui-même a été victime d’un grave accident quelques années plus tôt. Il a travaillé dans un ranch pendant de nombreuses années, mais il a mis un terme à ces activités. Son ancien patron le charge d’une ultime mission, celle de ramener au Texas son fils Rafo, qui vit au Mexique auprès de sa mère, une malade alcoolique. Son personnage avoue ne pas au juste comment savoir soigner la vieillesse. Un petit prodige, lorsqu’on le voit à cheval à 91 balais.  

Avant, tu étais fort, Macho?

C’est ce que demande le jeune Rafo sur le chemin du retour aux Etats-Unis. « Ben, dans la vie, vouloir être un gros dur, ça ne sert à rien », lui répond après un long silence la légende d’Hollywood au regard pénétrant au bleu métallique.  

Si j’ai intitulé Retrouvailles sur le grand écran mon article rédactionnel, c’est aussi parce que Sergio Leone renoue avec Clint Eastwood en tant que réalisateur. La trilogie culte Pour une poignée de dollars, Et pour quelques dollars de plus ainsi que le 3e western Le bon, la brute et le truand avait assis définitivement dans les années 60 la célébrité de Clint comme acteur et de Sergio comme compositeur de musique de films.

Ecoutez :

Ce grand film sort le 10 novembre dans nos salles. Vous trouverez encore d’autres films que vous aimerez

Albatros

Tre Piani

C’est une tragi-comédie à l’agréable sauce italienne qui montre que les hommes viennent de Mars et les femmes de Vénus pour reprendre une métaphore connue. La réalisatrice Nanni Moretti montre que tout une série d’événements imprévisibles est en train de transformer peu à peu, mais irrémédiablement, la vie des habitants d’un immeuble romain. Peur et rancœurs entre parenté, frères ou simplement voisins l’emportent sur la joie de vivre ensemble. Les hommes sombrent dans leurs entêtements. Les femmes, elles, tentent, évidemment chacune à leur manière, de rabibocher ces vies désormais si désunies. Leur objectif principal étant de transmettre sereinement un amour que l’on aurait pu croire à jamais disparu… Un film plein d’espérances.

Aline

Valérie Lemercier revisite Céline Dion. L’actrice a d’étonnants points communs avec la célèbre chanteuse et vous changera des westerns et des drames, tous spectaculaires ou captivants fussent-ils.

Article précédentPipi de chat… un mystère?
Article suivantSoigner autrement…
Meryl est une amoureuse de la vie. Elle aime découvrir le monde, rencontrer les différentes cultures, skier, danser, chanter, les pâtes, les sashimis, les barbecues, le champagne, les bons vins, lire, imaginer, créer des histoires, randonner, partager, rêver, aimer, les séries & jeux vidéos et, contre toute attente : le cinéma! Et encore : cette liste est loin d'être exhaustive car Meryl a bien d'autres facettes à vous faire découvrir. Comment? En lisant ses articles tout simplement!